Accueil > Les Formations > Le cycle national > Cycles nationaux précédents > Cycle national 2012-2013 > Programme > Le temps, l’incertitude et l’avenir du progrès

Enregistrer au format PDF
Ouverture officielle

Le temps, l’incertitude et l’avenir du progrès

Paris - 11 octobre 2012

L’ouverture officielle du cycle national de formationl 2012-2013 se tiendra à l’Institut Curie, le 11 octobre.

Chacun perçoit la notion de temporalité à l’aune de ses objectifs propres, du cycle de ses accomplissements professionnels mais aussi selon sa vision des valeurs sociales. Toute analyse pertinente des débats sciences-société, des mécanismes de décision et de coopération requiert donc d’apprécier avec justesse les variations d’échelle temporelle qui guident la conduite des acteurs selon leur positionnement dans la société.
Le cycle national s’ouvrira sur une réflexion de fond sur la notion de temps et ses rapports avec la recherche, l’innovation et le Progrès. Elle interrogera notamment le temps de la décision et la place de la prospective dans la conduite de politiques publiques.

Au programme :

Le progrès : perspectives pour les relations science-société

Marie-Françoise CHEVALLIER-LE GUYADER, directrice de l’IHEST

Le temps, l’incertitude et l’avenir du progrès

Bertrand COLLOMB, président de l’IHEST

Question du temps, pensée des processus

François JULLIEN, philosophe, chaire sur l’altérité, Fondation maison des sciences de l’homme

Le temps de la recherche, le temps de l’innovation


Roger GENET, directeur général pour la recherche et pour l’innovation, ministère de l’Enseignement supérieur et de la Recherche

Publié le lundi 1er octobre 2012,
mis à jour le mardi 18 mars 2014