Accueil > Les Formations > Le cycle national > Cycles nationaux précédents > Cycle national 2010-2011 > Programme > Voyage d’études en région Rhône-Alpes

Enregistrer au format PDF
15-17 novembre 2010

Voyage d’études en région Rhône-Alpes

Session 3 -Grenoble-Lyon

Le voyage d’études en région Rhône-Alpes, deuxième région économique et scientifique française, permettra aux auditeurs de rencontrer les acteurs scientifiques, économiques, de formation, politiques impliqués dans la dynamique de créativité et dans l’innovation du territoire.
La session comprendra également une Rencontre régional ouverte au public, consacrée aux enjeux de l’innovation urbaine.

Face aux défis que lui pose l’économie mondialisée, la voie choisie par la France comme de nombreux pays développés, est celle de l’innovation. Dans le contexte actuel, l’avantage concurrentiel des nations, et des territoires en général, semble bien n’emprunter que cette voie. Mais quelles formes l’innovation doit-elle prendre ? Certains parlent pour l’avenir d’une économie quaternaire, fondée sur la fonctionnalité des biens et de nouvelles formes d’organisation et de partage des biens et services, ou encore d’économie de fonctionnalité.
Quoiqu’il en soit, la créativité appelée des vœux de tous pour ce développement ne serait-elle pas l’art de modifier la relation de l’homme au changement : non plus en l’imposant au plus grand nombre mais en rendant le plus grand nombre acteur de ce changement ? C’est une des façons qu’a le Conseil d’analyse économique de poser le problème dans son dernier rapport Créativité et innovation dans les territoires.
Les territoires sont les lieux de ces transformations et le rôle des leaders des entrepreneurs y est capital. L’éducation, la culture y jouent aussi un rôle central. L’innovation dans les territoires n’est par ailleurs pas séparable de l’innovation dans les entreprises et les services, qu’il s’agisse de haute technologie, très liés à la recherche, ou de secteurs moins intenses en recherche, voire de low tech, mais aussi à haute valeur ajoutée, à l’heure d’internet et de Google.
Pour se développer quelles politiques de recherche, de soutien à l’innovation, d’éducation, les territoires doivent-ils mettre en place et à quelles échelles spatiale et temporelle ? Comment l’état, les collectivités coopèrent-ils pour créer des dynamiques porteuses pour l’avenir ? Comment les projets novateurs sont-ils gérés par les différentes parties prenantes ? Quelles places respectives pour la recherche, l’innovation technologique, sociale, l’éducation dans ces changements ? Quels avenirs dans la mondialisation ?
Le voyage d’étude en région Rhône-Alpes, deuxième région économique et scientifique française, permettra d’aborder un certain nombre de ces aspects. C’est un pôle majeur de recherche et d’enseignement supérieur, riche d’un tissu industriel varié et innovant.
A Grenoble, dont l’histoire évoque une success story à la Silicon Valley, les acteurs scientifiques, économiques, de formation, politiques impliqués dans la dynamique de créativité et dans l’innovation sur le territoire grenoblois autour de Giant et des campus apporteront leurs analyses et témoignages. A Lyon, l’évolution de l’enseignement supérieur en lien avec les récentes lois et initiatives gouvernementales sera présentée par leurs responsables.
L’innovation technologique sera aussi questionnée à travers la dynamique insufflée par les pôles de compétitivité, en l’occurrence à travers l’exemple du pôle mondial Lyonbiopôle et d’une rencontre avec un groupe industriel, BioMérieux, permettant d’apprécier la relation qu’un groupe mondial entretient avec son territoire. Les apports respectifs de la région et de l’état seront abordés à travers la stratégie régionale d’innovation.
La réflexion portera également sur l’impact de la recherche et sur l’innovation dans les politiques publiques, territoriales dans un champ majeur : la ville, marquée par la nécessité future d’un développement durable et par une innovation sociale faisant intervenir de nombreux acteurs.

Marie-Françoise CHEVALLIER-LE GUYADER
Directrice de l’IHEST

•••
L’IHEST remercie tous ceux qui ont contribué à la conception et à la réalisation de ce voyage d’étude : la Direction régionale de la recherche et de la technologie qui a accompagné et soutenu la préparation de ce déplacement et sa réalisation ; le CEA de Grenoble qui accueille la promotion le premier jour et a organisé la journée à Grenoble ; le Pres Université de Lyon, partenaire de la rencontre publique sur la ville, l’université de Lyon 1 et l’ENS Lyon qui ouvrent leurs portes à l’IHEST, Lyonbiopôle et la société BioMérieux qui accueillent les auditeurs sur leurs sites pour des visites et, enfin, l’AEF pour son animation.
Les remerciements de l’IHEST vont à tous ceux, très nombreux, qui interviendront au cours de ce voyage, témoins de la créativité à l’œuvre en région Rhône-Alpes : élus, dirigeants, scientifiques, éducateurs, entrepreneurs, journalistes et anciens auditeurs de l’IHEST, nombreux dans cette région. La richesse du programme résulte de leur engagement et de leur ouverture à notre institut. Qu’ils en soient chacun chaleureusement remerciés.

Au programme

Grenoble

La stratégie de développement du CEA Grenoble et du « business model » de la Direction de la recherche technologique : de Minatec à Giant

Jean THERME, directeur de la recherche technologique au Commissariat à l’énergie atomique et aux énergies alternatives (CEA), directeur du CEA Grenoble

La dynamique d’innovation grenobloise dans le domaine des technologies de l’information et de la communication

avec :
Geneviève FIORASO, députée de l’Isère, 1ère vice-présidente à La Métro, adjointe au Maire de Grenoble, membre de l’Office parlementaire d’évaluation des choix scientifiques et technologiques (OPECST)

Jean THERME, directeur de la recherche technologique au Commissariat à l’énergie atomique et aux énergies alternatives (CEA), directeur d CEA Grenoble

Jean-Charles GUIBERT, directeur de la valorisation au CEA Grenoble

Farid OUABDESSELAM, président du Pôle de recherche et d’enseignement supérieur Université de Grenoble, président de l’université Joseph Fourier

Thierry GRANGE, directeur de Grenoble Ecole de Management (ESC/EM)

Brigitte PLATEAU, directrice de l’Ecole nationale supérieure d’informatique et de mathématiques appliquées (ENSIMAG), représentant Paul JACQUET, administrateur général de Grenoble INP

Nicolas LETERRIER, délégué général du pôle du pôle de compétitivité Minalogic, représentant Loïc LIETAR, président du pôle de compétitivité Minalogic

« Grenoble Université de l’innovation », projet selectionné dans le cadre de l’appel à projets « grands campus de demain » de l’« Opération Campus »

Farid OUABDESSELAM, président du Pôle de recherche et d’enseignement supérieur Université de Grenoble, président de l’université Joseph Fourier

Innover en matière de valorisation et de transfert technologique

Jean-Charles GUIBERT, directeur de la valorisation du centre CEA de Grenoble

Le management de la technologie et l’innovation dans l’entreprise

Thierry GRANGE, directeur de l’Ecole supérieure de commerce de Grenoble

Lyon

L’Université aujourd’hui

Lionel COLLET, président de la Conférence des présidents d’université (CPU), président de l’université Claude Bernard (Lyon 1)

L’enseignement supérieur et la recherche : quelles évolutions en région Rhône-Alpes ?

Table ronde introduite et animée par :

Jean-Michel CATIN, directeur de la rédaction enseignement supérieur, cursus- recherche-innovation, enseignement scolaire jeunesse de l’AEF

Avec la participation de :

Lionel COLLET, président de la Conférence des présidents d’université (CPU), président de l’université Claude Bernard (Lyon 1)

Olivier FARON, directeur général de l’Ecole normale supérieure de Lyon

Michel LUSSAULT, président du Pôle de recherche et d’enseignement supérieur Université de Lyon

Claudine SCHMIDT-LAINE, déléguée régionale pour la circonscription Rhône Auvergne du Centre national de Recherche Scientifique (CNRS)

Alain STORCK, directeur de l’Institut national des sciences appliquées de Lyon (INSA

Recherche, innovation et entreprise : le pôle de compétitivité mondial Lyonbiopôle et son centre d’infectiologie

Yves LAURENT, directeur général

Bernard MANDRAND, directeur scientifique

François MARTIN, directeur du centre d’infectiologie

BioMérieux

Histoire de la famille Mérieux jusqu’à la création de BioMérieux

Alain MERIEUX, président de la Fondation Mérieux et président directeur général de BioMérieux

La société BioMérieux

Sakurako MARCHAND, responsables des relations internationales

Les ressources humaines

Patrick LEPAGNEUL, directeur ressources humaines France

BioMérieux university

Philippe DEVAUX, directeur corporate formation

L’unité Recherche et développement

Peter KASPAR, vice-président corporate microbiologie

LES ENJEUX DE L’INNOVATION URBAINE

Rencontre régionale ouverte, organisée par l’IHEST, l’Université de Lyon et son service Science et Société, avec le soutien de l’ENS Lyon

L’esprit recherché pour la rencontre régionale est que le public partage un temps de travail de l’IHEST, c’est-à-dire participe à une discussion informée dans le cadre d’un débat qui mette en lumière différentes perspectives sur un problème essentiel et qui construise une intelligence partagée, attentive aux différences de points de vue.
Cette rencontre présente un état des lieux de la question, mobilise les témoignages d’acteurs essentiels, et invite les participants à prendre part à des ateliers qui mettent en perspective des questions stratégiques et s’appuient sur leur expérience.
L’innovation semble aujourd’hui être au centre des préoccupations de la plupart des acteurs du développement et de l’aménagement urbains. La chose n’est pas entièrement nouvelle : on se souvient peut-être de la multiplication des discours et des projets « technopolitains » à la fin des années 1980. Mais depuis lors, on note que la question n’est plus seulement portée par des pionniers et des militants, mais bien considérée comme cruciale par la quasi-totalité des intervenants sociaux.
On peut estimer que cette problématique possède deux dimensions. Tout d’abord, il s’agit de comprendre quelle sont les interactions réelles entre innovation scientifique et technologique et dynamiques urbaines. En clair, que peut-on vraiment dire du rôle de l’innovation dans la stimulation d’un système social et territorial complexe : la ville. Au risque de surprendre, il faut insister sur le fait que l’on possède très peu de certitudes à ce sujet.
En second lieu, une autre façon d’aborder la question est de réfléchir à l’innovation au sein des politiques territoriales : il s’agit là de réfléchir tant aux innovations substantielles qu’à celles de procédures. Comment les politiques absorbent-elles l’innovation exogène, créent de la nouveauté et pour quels domaines d’intervention ? A ce sujet, il n’est pas certain que le traitement de l’innovation scientifique et technologique par les politiques territoriales (de toute échelle) soit particulièrement... innovant ! L’innovation territoriale est assez souvent engagée pour d’autres secteurs que l’innovation, paradoxe amusant qu’il faudra bien tenter de comprendre.

PROGRAMME de la rencontre régionale

Ville, connaissance et créativité : enjeu de développement durable

Michel LUSSAULT, géographe, professeur d’études urbaines et d’urbanisme, président du Pres Université de Lyon

La ville au cœur des mutations sociales et technologiques : quels enjeux pour les politiques territoriales ?

Table ronde animée par Michel LUSSAULT

Avec la participation de :

Paul BOINO, directeur de l’Institut d’urbanisme de Lyon, université Lumière (Lyon2)

Martin CHENOT, directeur de l’Ecole nationale supérieure d’architecture de Saint Etienne

Philippe DUJARDIN, conseiller scientifique à la Direction prospective et stratégie d’agglomération de la Communauté urbaine de Lyon

Jean FREBAULT, président du Conseil de développement de la Communauté urbaine de Lyon (sous réserve)

Michel PHILIPPON, professeur et responsable du Master « espace public » à l’Ecole supérieure d’art et de design de Saint Etienne

Politique territoriale et innovation

Accueil et présentation

Michel TOURNAIRE, directeur de cabinet du Préfet de Région

Politique d’innovation : que se passe-t-il dans la coulisse du territoire ?

Table ronde animée par Frédéric GAFFIOT, directeur adjoint de l’économie, du tourisme, de la recherche et des technologies du Conseil Régional, et Sandrine GELIN, adjointe au DRRT, chargée de la recherche

Avec la participation de

Thierry PHILIP, 1er conseiller spécial auprès du président de la région Rhône-Alpes à la recherche, à l’enseignement supérieur et aux formations sanitaires, maire du 3ème arrondissement de Lyon

Agnès GAHIGI, adjointe au délégué régional à la recherche et à la technologie chargée de l’innovation

Hubert VIRLET, adjoint au chef du Pôle entreprises, emploi, économie de la Direction régionale des entreprises, de la concurrence, de la consommation, du travail et de l’emploi, Rhône-Alpes

Bruno RAGUE, directeur de l’Agence régionale du développement et de l’innovation

Marc LEGAL, directeur de Lyon Science Transfert, service de valorisation de l’université de Lyon

Publié le samedi 13 novembre 2010,
mis à jour le vendredi 14 mars 2014