Accueil > Les Formations > Le cycle national > Cycles nationaux précédents > Cycle national 2010-2011 > Programme > La connaissance, l’innovation : vers une économie de la création (...)

Enregistrer au format PDF
26-27 octobre 2010

La connaissance, l’innovation : vers une économie de la création ?

Session 2 - Paris

La connaissance et l’innovation ont été placées au cœur du développement économique de l’Europe, à travers notamment les accords de Lisbonne. Dans les pays développés et en émergence priorité est maintenant donné à une économie intensive en connaissance et en innovation afin de faire face a une mondialisation des échanges qui met en concurrence territoires et entreprises. Dans ce contexte les évolutions actuelles en Europe des écosystèmes de la recherche, de l’enseignement supérieur et d’innovations seront analysées.

Au cœur de ces écosystèmes tous les acteurs publics et privés sont confrontées à la nécessité de favoriser l’innovation, ainsi seront abordés le rôle structurant de chacun et en particulier : Quelle stratégie de recherche et d’innovation pour l’état ? Quels investissements met-il en place pour préparer l’avenir à moyen et long terme ?

Comment les entreprises s’organisent-elles pour favoriser les processus d’innovation et de création en continu ? En particulier comment le design est-il ou non bien intégré à la vie créative de l’entreprise ? Les grands groupes et les start-up jouent-ils ensemble, séparément ou en opposition pour répondre aux défis liés à l’innovation ? La propriété intellectuelle est-elle utilisée de façon aussi efficace que nos concurrents ? Est-ce la seule façon de se protéger ? N’a-t-elle pas des effets pervers sur la créativité ?

Ces quelques interrogations, non exhaustives, développées dans cette session montreront à quels enjeux nos économies sont confrontés actuellement.

JPEG - 51.9 ko
Philippe Larédo
Conditions organisationnelles de la créativité et de l’invention dans les structures publiques et privées

Au programme

Les investissements d’avenir dans le domaine de l’enseignement-supérieur, de la recherche et de l’innovation

par Thierry COULHON, directeur du programme « Centres d’excellence », Commissariat général à l’investissement, représentant René RICOL , commissaire général à l’investissement

La politique nationale de recherche et d’innovation

par Ronan STEPHAN, directeur général pour la recherche et l’innovation, ministère de l’Enseignement supérieur et de la Recherche

Science et design, facteurs d’innovations radicales ?

par Alain CADIX, directeur de l’Ecole nationale supérieure de création industrielle (ENSCI)

Conditions organisationnelles de la créativité et de l’invention dans les structures publiques et privées

par Philippe LAREDO, professeur et directeur de recherche à l’université Paris-Est ( Ecole des ponts, UMR « Laboratoire territoires, techniques, sociétés »), professeur à la Manchester Business School (Manchester Institute of Innovation & Research)

De l’économie de la connaissance à l’économie de la conception : le rôle critique de l’exploration collective de l’inconnu dans les nouvelles dynamiques industrielles

par Pascal LE MASSON, professeur à l’Ecole supérieure des Mines de Paris (Mines ParisTech)

Comment les entreprises peuvent-elles être innovantes ?

Table ronde introduite et animée par :

Albert DAVID, professeur à l’université Paris-Dauphine

Avec la participation de :

Olivier ACHER, directeur de l’innovation chez HORIBA-Jobin-Yvon

Pierre WEILL , président de la société Valorex

Raphaël MENARD , directeur d’Elioth, filiale du Groupe Iosis

Vectorisation de l’innovation dans l’économie de la connaissance

par Bernard MAITRE, président du directoire de la société Emertec

Le brevet, un indicateur de créativité ?

par Jacques WARCOIN, associé, Cabinet Regimbeau, conseil en propriété intellectuelle

Publié le vendredi 12 novembre 2010,
mis à jour le lundi 17 mars 2014