Accueil > Les Formations > Le cycle national > Cycles nationaux précédents > Cycle national 2010-2011 > Programme > L’éducation aux sciences et la créativité : une priorité pour l’Ecole (...)

Enregistrer au format PDF
Session 10

L’éducation aux sciences et la créativité : une priorité pour l’Ecole ?

Paris, 14 avril 2011

Dans une période de grandes mutations, la définition d’un projet éducatif est un enjeu économique majeur pour les sociétés européennes vieillissantes. D’une année sur l’autre, la leçon des enquêtes internationales est invariable : les personnes et les pays qui investissent dans l’éducation en retirent un bénéfice économique et social.

En France, un tiers des élèves en fin de CM2 ont des acquis insuffisants en calcul et les scores des collégiens reculent dans les enquêtes Pisa de l’OCDE. Le gouvernement a présenté un « plan sciences » début 2011 pour redonner goût à la science, susciter des vocations, mais aussi réduire l’échec scolaire. Et, sur le terrain, au sein même de l’Education nationale, des initiatives sont prises en faveur de projets innovants et concrets. Toutes expriment la nécessité de changements profonds dans la transmission des savoirs et dans les conditions d’apprentissage, en particulier de la langue maternelle.

Dans ce contexte, comment se jouent les rapports entre connaissances, compétences et créativité, dès la formation initiale des enfants et des adolescents ? Y a-t-il une place pour la créativité à l’école et quelles devraient être les approches pour la valoriser ? Que nous enseigne la recherche de ces dernières années ?

L’éducation aux sciences peut-elle stimuler la créativité des enfants et des adolescents et dans quelles conditions ? Comment enseigner les sciences pour en faire un élément de culture générale partagé par tous les élèves, quelle que soit leur orientation ultérieure ? Quelles propositions faudrait-il avancer pour améliorer le modèle éducatif français ?

A travers cette session, c’est un diagnostic et une démarche prospective sur la place de l’éducation de base qui seront proposés aux auditeurs. Dans un premier temps, l’accent sera mis sur le système éducatif français, son évolution, l’enseignement des sciences et les conditions d’apprentissage. Dans un deuxième temps, après une présentation des résultats des enquêtes Pisa, les questions de la créativité et du goût des sciences seront abordées dans une approche comparative européenne examinant les exemples allemand, finlandais et français.

Au programme

La créativité à l’Ecole : un levier pour la réussite des jeunes ?

Micheline HOTYAT, professeur à l’université Paris - Sorbonne (Paris 4), ancienne rectrice de l’académie de Caen

L’éducation et les sciences : quelle place pour la créativité ?

Pierre LENA, membre de l’Académie des sciences

Faut-il revisiter les conditions de l’apprentissage ?

Stella BARUK, professeur de mathématiques, chercheuse en pédagogie

Créativité et goût des sciences

Table ronde animée par Claude BEAUDOIN, adjoint au Délégué académique aux relations européennes et internationales et à la coopération (DAREIC), Académie de Paris

avec la participation de :

Patricia GALEAZZI, directrice des services départementaux de l’Education nationale de l’Orne

Thomas HÄNSGEN, président du Technische Jugendfreizeit und Bildungsgesellschaft (Organisation technique des loisirs et de l’éducation pour la jeunesse)

Bernard HUGONNIER, directeur adjoint, Direction de l’éducation, Organisation de coopération et de développement économiques (OCDE)

Marion SIX, professeur de mathématiques au Lycée des sciences d’Helsinki

Publié le mercredi 13 avril 2011,
mis à jour le mardi 18 mars 2014