Accueil > La Médiathèque > Collections > Séances publiques > Clôture officielle 2017-2018 > La science maîtresse des performances sportives de demain ?

Enregistrer au format PDF

Clôture officielle 2017-2018

La science maîtresse des performances sportives de demain ?

Restitution des auditeurs de l’Atelier "La science maîtresse des performances sportives de demain ?"

Avec :
Valérie FOURNEYRON, médecin du sport, ancienne ministre des Sports, président de l’Autorité de contrôle indépendante de l’Agence mondiale antidopage

Claude ONESTA, manager général de l’équipe de France de handball , ancien entraineur de l’équipe de France de handball (2001-2016), chargé de la mission d‘étude pour la haute performance sportive, ministère des Sports

Les définitions sont posées : le sportif considéré ici est l’acteur de compétitions sportives, et l’on s’intéresse aux règles et conventions qui en découlent. Son écosystème est ensuite décrit, en intégrant la figure de l’entraineur et les indicateurs de mérite associés.
L’importance des classements, et leurs évolutions, sont soulignées comme des contraintes qui vont agir sur les comportements des acteurs à différentes échelles : individus, clubs, fédérations, collectivités, nation. En termes de santé, on découvre que le corps du sportif de haut niveau est en fait un corps poussé à l’extrême. Le sportif, l’entraineur, mais aussi le médecin et le chercheur collaborent dans cette course à l’extrême tout en cherchant à satisfaire leurs propres intérêts. La question de la limite se pose au sportif : comment rester dans le cadre en se dépassant ? Mais elle interroge aussi notre société dans son ensemble, en impliquant institutions sportives, juristes et spectateurs.

Publié le mardi 10 juillet 2018