Accueil > L’Institut > Rapports d’activité > Rapport d’activité 2016

Enregistrer au format PDF

Rapport d’activité 2016

PDF - 4.4 Mo
IHEST - Rapport d’activité 2016

Lire le cahier spécial 10e anniversaire

Le mot de la directrice

L’année 2016 marque incontestablement une étape dans l’histoire de l’IHEST : elle clôt la première décennie d’un projet ambitieux et original et ouvre un nouvel horizon pour cet établissement public. Les « Dix ans de l’IHEST » ont été au cœur de l’année. Ils ont donné lieu à une série d’évènements qui a débuté le 9 juin 2016 et s’est achevée en novembre 2017. Le bilan des dix premières années de l’IHEST démontre que l’objectif initial était judicieux et qu’il reste d’actualité. Il témoigne de la maturité de l’Institut à déployer l’usage de la culture et la démarche scientifiques par les décideurs pour construire l’espace adéquat où construire les politiques des entreprises publiques comme privées en regard des évolutions des sciences, des techniques et de nos sociétés.

L’année 2016 est aussi celle d’un changement complet de gouvernance de l’institut. C’est d’abord la nomination d’Étienne Klein comme président du conseil d’administration de l’IHEST par décret du Président de la République en date du 29 septembre 2016, à qui Antoine Petit a succédé le 26 avril 2017. C’est également ma nomination en tant que directrice de l’Institut intervenue le 29 novembre 2016.

Dès ma prise de fonction, le 1er décembre 2016, j’ai défendu, devant les instances de l’IHEST, une programmation à trois ans élaborée en étroite collaboration avec le Président de l’IHEST, qui a rencontré l’enthousiasme du conseil scientifique et l’agrément du conseil d’administration. Elle cadence l’ensemble des activités de l’Institut. Les thèmes et objets du cycle national, de l’université d’été et des formations courtes « Les Ateliers de l’IHEST » sont interconnectés et concourent à la fertilité des activités d’animation du débat public. Notre point de départ a été de nous dire « De quoi le décideur a-t-il besoin aujourd’hui et dans un proche avenir pour anticiper et convaincre ? » En comparaison au contexte dans lequel s’inscrivait la création de l’IHEST, les transformations sociales et économiques s’accélèrent, l’économie de la connaissance a largement dépassé le stade du concept, le système technique et scientifique est encore plus soumis à des innovations permanentes. Nous avons également considéré l’horizon ouvert par le développement des sciences participatives et les indices d’autres formes d’interpellation des valeurs démocratiques. En fournissant des méthodes et lieux d’intelligence collective, des moyens de mettre en lumière les jeux d’acteurs, et en assurant, au fur et à mesure des promotions d’auditeurs du cycle national, la constitution d’un réseau caractérisé par la diversité de ses membres, nous ambitionnons, avec ce programme, que l’IHEST apporte une brique de plus en plus significative aux innovations économique et sociale à différents niveaux de la société.

Les grands défis de l’IHEST pour les années à venir sont ceux de son ouverture, de son rayonnement et de la mise en lumière de ses trajectoires d’impact sur la richesse des débats publics et le fleurissement d’initiatives au sein des espaces d’interaction entre science et société. La réalisation de ces grands défis s’appuiera sur une politique de partenariat conjuguant les mots clés diversité, fidélité et international. Elle reposera sur l’accroissement toujours plus grand de la diversité des hommes et des femmes formés par l’Institut. Elle passera enfin par une politique ambitieuse de programmation et de diffusion en phase, voire en avance de phase, avec les grandes interrogations de la société.

Ce rapport témoigne de la créativité infatigable de la fondatrice de l’IHEST, Marie-Françoise Chevallier-Le Guyader, et de la robustesse des processus prévalant au fonctionnement de cet Institut, qui reste unique. Le cycle, qui a débuté en septembre 2016 et s’est achevé en juin 2017, s’intitulait « La connaissance comme bien commun. Valeurs des sciences et des technologies aujourd’hui ». Je pouvais difficilement imaginer plus beau contexte de passage de témoin…

Muriel Mambrini-Doudet
Directrice de l’IHEST

Publié le vendredi 9 février 2018