Accueil > Les Formations > L’université d’été > Précédentes universités > 2009 L’économie > Programme de l’université européenne d’été de l’IHEST sur l’économie et les (...)

Enregistrer au format PDF
L’économie, une science qui nous gouverne ? Leçons des crises

Programme de l’université européenne d’été de l’IHEST sur l’économie et les crises

Arc-et-Senans, 3 - 8 septembre 2009

L’économie une science qui nous gouverne ? Leçons des crises

Cette université prolonge une des thématiques de l’Institut : à quelles conditions peut-il y avoir un débat public autour des sciences ? Quel est le rôle des experts ? Comment se diffuse la science et comment contribuer à la décloisonner ? Ce questionnement sera appliqué au cas particulier de cette science qu’est l’économie.
L’université accueillera une trentaine de participants. Comme pour le cycle national, ces hommes et ces femmes issus de secteurs très différents de la société seront sélectionnés pour leurs motivations.
L’objectif est qu’à l’issue de cette université les participants possèdent une bonne idée des questions actuelles de la discipline, sur laquelle ils auront pu engager des discussions avec des acteurs de premier plan. Simultanément, les participants à l’université d’été ont pour mission d’enrichir le débat par une contribution de qualité issue des échanges qu’ils auront pu avoir avec les intervenants.

> Conseil scientifique

L’université européenne d’été de l’IHEST a été conçue avec un conseil scientifique composé de spécialistes réputés : Philippe Aghion, Harvard, États-Unis, Pierre-Jean Benghozi, Ecole Polytechnique, Christian de Boissieu, Directeur du CAE, Gérard Bonos, journaliste, Patrick Cohendet, Université de Strasbourg, HEC Montréal, Jean-Michel Dalle, Université Paris VI, Denis Despréaux, président de l’Association des anciens auditeurs de l’IHEST, Dominique Foray, Université de Lausanne, Armand Hatchuel, École des Mines, ParisTech, Jean-Pierre Hansen, comité exécutif, GDF-Suez, Paul Jorion, Université Libre de Bruxelles,Joël Métais, Université de Paris IX-Dauphine.

>Comité de coordination

Marie-Françoise Chevallier Le Guyader, directrice de l’IHEST, Mathias Girel, chargé de mission, Lucile Grasset, directrice adjointe de l’IHEST, Paul Maitre, conseiller technique.

> Thèmes et problématiques abordés

La crise économique et financière actuelle bouleverse les certitudes : est-elle, au-delà de l’économie réelle, une crise des savoirs économiques ? Quelles leçons tirer de la crise actuelle et des crises précédentes ? En l’absence d’une véritable prévision de la crise actuelle, quelle valeur pour l’expertise et les ressources cette dernière peut-elle offrir au politique ? Comment les débats économiques se transposent-t-ils dans la sphère politique européenne au-delà des grands clivages classiques ?
Il est de ce point de vue précieux de remettre en perspective l’élaboration des savoirs économiques et le rôle structurant qu’ont pu avoir les crises précédentes. Il est également utile à cette fin d’interroger à la fois les contours de cette science, ses méthodes, ses modèles, ainsi que ses frontières, les nouveaux objets dont elle tente de rendre compte.
De même, face à certains grands enjeux de société qui semblent liés à la crise actuelle (inégalités, confiance) et d’autres qui semblent annoncer des crises à venir (énergie, climat, alimentation..), que nous dit la science économique ? En quel sens peut-on dire de l’économie -comme savoir et comme expertise- qu’elle nous gouverne ?
Son développement spectaculaire, dans tous les domaines, marchands et non marchands (santé, éducation, culture environnement), dans son formalisme et sa modélisation, dans la mobilisation d’autres savoirs comme la gestion, la sociologie et la psychologie, a-t-il vraiment contribué à la rendre plus mobilisable par le décideur ?

> Programme


- Jeudi 3 septembre 2009 -

Comment se construit un savoir économique ?
Que nous apprend la crise actuelle ?

La stratégie adoptée au cours de cette formation de six jours pour traiter des différents aspects de cette problématique sera tout d’abord, pendant la première journée et demie, de fournir un certain nombre de repères fondamentaux nécessaires, qui permettront aux participants de prendre la mesure de la dimension historique des différents paradigmes économiques et du rôle moteur qu’ont pu revêtir les crises précédentes.

Accueil à la Saline royale d’Arc-et-Senans à partir de 11h00

11h30-12h00
Allocution d’ouverture,
Bertrand Collomb, président de l’IHEST, Président d’honneur du groupe Lafarge

12h00-12h45
Actualité de la crise,
Christian de Boissieu, président délégué du Conseil d’analyse économique, professeur à l’Université de Paris I (Panthéon-Sorbonne), directeur scientifique du Centre d’observation économique de la Chambre de commerce et d’industrie de Paris

13h00-14h30
Déjeuner

14h30-15h00
Questions à Christian de Boissieu

15h00-15h45
Crise et économie industrielle
Jean-Pierre Hansen , Administrateur délégué d’Electrabel, Comité exécutif de GDF-Suez

15h45-16h15
Questions à Jean-Pierre Hansen

16h15-17h00
Les crises et l’histoire des savoirs économiques
Richard Arena, professeur à l’université de Nice

17h00-17h30
Questions à Richard Arena

17h30-18h00
Pause

18h00-18h45
L’illusion de la machine perpétuelle génératrice d’argent : des racines de la crise à l’illusion des bourgeons printaniers
Didier Sornette, professeur, Chaire Entrepreneurial risks, Institut polytechnique fédéral, Zurich

18h45-19h15
Questions

19h15-20h45
Dîner

21h00-22h30
Table ronde animée par Gérard Bonos
en présence de Bertrand Collomb, Christian de Boissieu, Pierre Moscovici, Didier Sornette, Richard Arena


- Vendredi 4 septembre 2009 -

Autour de quels questionnements, objets, méthodes, modèles
la diversité des approches économiques s’est-elle construite ?

L’éclairage apporté n’est pas seulement historique : à un même moment, plusieurs approches des phénomènes économiques peuvent se côtoyer et entrer en rivalité : la pluralité des méthodes, des modèles et des objets de l’économie sera présentée par des acteurs de premier plan, avec lesquels les participants pourront construire une intelligence partagée, dans la tradition de l’Institut.

08h45-09h00
Discussion de synthèse de la journée précédente

09h00-10h30
Alan Kirman, Professeur, Directeur d’études au GREQAM, Université d’Aix-Marseille

10h30-12h30
La construction des objets économiques, quelques exemples
Annie L. Cot, Professeur, Directrice de la Maison des Sciences Economiques de l’Université de Paris I

12h30-14h00
Déjeuner

14h00-15h30
La compétitivité de l’Europe et l’innovation (sous réserves)
Dominique Foray, Professeur, Chaire Economics and Management of Innovation, Ecole polytechnique fédérale de Lausanne

15h30-17h00
Modéliser et prescrire : le marché du travail
Philippe Askenazy, directeur de recherches CNRS, Professeur associé à l’Ecole d’économie de Paris

17h00-18h00
Pause

18h00-19h30
À la découverte de la Saline : Visite du musée Ledoux et des expositions « Histoires de sel » et « Solar impulse » (Michel Pierre, directeur)


- Samedi 5 septembre 2009 -

Les frontières de l’économie,
quelles perspectives sur les événements actuels ?

La stratégie sera ensuite thématique : des objets, qui se situent tous, d’une manière qui devra être précisée, aux frontières de la science économique, paraissent être des éléments stratégiques dans la sortie de crise : la banque, l’internet, l’entreprise, les villes créatives semblent être autant de domaines à partir desquels une lecture privilégiée des événements actuels est possible. Comment se reformule le savoir que l’on a de ces objets ? Il ne s’agira plus ici d’interroger des domaines bien constitués, mais de saisir l’analyse économique « au travail », dans sa formulation la plus contemporaine.
08h45-09h00
Discussion de synthèse de la journée précédente

09h00-10h30
La banque : une institution et un modèle à réinventer
Joël Métais, professeur à l’université de Paris Dauphine

10h30-16h00
Déplacement à Salins-les-bains à la rencontre d’acteurs économiques, scientifiques et politiques

16h00-17h30
L’entreprise, un point aveugle de la science économique.
Quelle place pour les sciences de gestion ?

Armand Hatchuel, professeur à l’école des Mines Paristech, directeur adjoint du Centre de gestion scientifique

17h30-19h00
Le numérique
Pierre-Jean Benghozi, directeur de recherche CNRS, directeur du Pôle de Recherche en Economie et Gestion de l’École polytechnique, professeur à l’École polytechnique

19h00-20h30
Dîner

20h30-22h00
La créativité
Patrick Cohendet, professeur invité à HEC Montréal, Professeur à l’université de Strasbourg


- Dimanche 6 septembre 2009 -

Que dit l’économie des grands enjeux de société ?
Vision prospective

Cet exercice sera complété par l’examen du regard que permet de donner l’économie sur les grands sujets de société : l’inégalité et la confiance, véritables éléments transversaux, qui semblent mobilisés de manière profonde par la crise actuelle. Inégalité et confiance sont des objets « hybrides », irréductiblement sociaux, politiques et économiques. La quatrième journée fournira, de ce point de vue là, les regards croisés sans lesquels il n’est sans doute pas possible de saisir pleinement ces enjeux. Elle aboutira également à une réflexion prospective : la démographie, l’alimentation, le climat, l’énergie fourniront autant de déclinaisons de cette réflexion. Les participants disposeront, à l’issue de cette séquence, d’une grille d’analyse des développements qui semblent aujourd’hui les plus décisifs et les plus lourds pour l’avenir.

08h45-09h00
Discussion de synthèse de la journée précédente

09h00-10h30
Inégalité, croissance, équité
Pierre-Noël Giraud, professeur d’économie à Mines ParisTech

11h00-12h30
La confiance
Edward Lorenz, professeur à l’université de Nice

12h30-14h00
Déjeuner

14h00-14h30
Quel modèle économique et quelle gouvernance pour un monde durable ?
Sylvie Faucheux, professeur de sciences économiques, présidente de l’université de Versailles Saint-Quentin

15h00-15h30
La voie étroite d’un développement énergétique durable au XXIe siècle
Patrick Criqui, directeur de Recherche au CNRS, directeur du laboratoire LEPII (CNRS-Université Pierre Mendès-France, Grenoble)

15h00-15h30
Energie, climat, ressources et services gouvernementaux : une nouvelle écriture de l’inéquité.
Laurent Turpin, directeur de l’Institut national des sciences et techniques nucléaires (INSTN), CEA

15h30-16h00
Pause

15h00-16h45
Préparation des questions en groupes

16h45-17h30
Questions sous forme de table ronde

17h30-16h00
Pause

18h00-19h30
Quelle politique d’innovation en France pour l’après-crise ?
Jean-Michel Dalle, professeur à l’université Paris VI, Directeur de l’incubateur Agoranov

19h30-21h00
Dîner


- Lundi 7 septembre 2009 -

Economie et politique :
débat public, crise, expertise

Enfin, il s’agira de ressaisir, à travers un débat entre la position du public, du politique, de la presse et des mouvements d’opinion, les conditions d’un véritable débat public sur l’économie : que nous apprennent les débats et controverses chez les économistes ? Quelle est la place de l’expertise économique en amont de la décision politique ? Devant qui le discours et l’expertise économiques sont-ils responsables ?

08h45-09h00
Discussion de synthèse de la journée précédente

09h00-10h30
Une constitution pour l’économie ?
Paul Jorion, auteur de La crise. Des subprimes au séisme financier planétaire (Fayard, 2008)

10h30-11h00
Pause

11h00-12h30
Comment interroger les postulats fondateurs de l’économie ?
Philippe d’Iribarne, directeur de recherches CNRS

12h30-14h00
Déjeuner

14h00-15h30
Le rôle des médias dans la culture économique
Philippe Frémeaux, directeur de la rédaction d’Alternatives économiques

15h30-17h00
Politique et expertise économique
Yves Crozet, Professeur à l’université Lyon 2

17h00-18h00
À la découverte de la Saline :
Visite du Fonds régional d’Art contemporain de Franche Comté

18h00-19h30
Séance de travail

19h30-22h00
Buffet festif suivi d’un concert


- Mardi 8 septembre 2009 (matin) -

Restitution finale

Au terme de l’université, les participants doivent former une réflexion partagée sur le thème et formuler leurs « étonnements », selon la méthode éprouvée lors des trois premières années de l’Institut. Cela doit aboutir à la publication d’un rapport, comprenant une courte introduction au thème par les intervenants et la formulation de questions issues du débat interne du groupe, assorties, le cas échéant, de recommandations.

08h45-12h00
Séance de travail et conclusion

12h30
Départ


MODALITES DE PARTICIPATION

> Le dossier de candidature doit être envoyé à l’Institut des hautes études pour la science et la technologie à l’adresse suivante :

Ministère de l’Enseignement supérieur et de la Recherche,
IHEST
1, rue Descartes
75231 Paris cedex 05

Tél. : 01 55 55 89 67
Fax : 01 55 55 88 32
Email : ihest@ihest.fr

>L’université est ouverte aux candidats de toute nationalité, la langue principale de travail sera le français.

>Les droits d’inscription sont d’un montant de 1 200 € net de taxe, hébergement et repas compris, frais de transport non compris

> Pièces à joindre au dossier : Formulaire d’inscription dûment complété, Photo d’identité couleur, Curriculum Vitae


Rappel :
L’IHEST est un organisme de formation enregistrée sous le numéro 11 75 42988 75 auprès du préfet de région d’Ile-de-France.
Agréé par le ministère de l’Intérieur, de l’outre-mer et des collectivités territoriales pour la formation aux élus locaux.

Télécharger le formulaire de candidature :

Word - 78.5 ko
Formulaire d’inscription

Télécharger le programme Pdf :

PDF - 2 Mo
Programme de l’université d’été

Pour tout renseignement : ihest@ihest.fr
ou 01 55 55 89 67

jeudi 3 septembre 2009, par Olivier Dargouge