Accueil > La Médiathèque > International > Etats-Unis : science, innovation, société > Les défis sociétaux

Enregistrer au format PDF

Etats-Unis

Les défis sociétaux

Dans une Amérique positive et pragmatique, les problèmes sont abordés dans la perspective de leur solution sans angoisse ni pessimisme. La prise en compte de préoccupations jugées prioritaires en Europe (santé, environnement, énergie) n’est pas présentée comme une révolution mais comme un processus naturel guidé par les évolutions du marché. La preuve en est qu’en 2012, les thèmes de recherche les plus mobilisateurs ont été l’énergie et l’environnement à travers la recherche sur les nouvelles techniques d’extraction du gaz de schistes, la santé avec un focus sur les maladies neuro-dégénératives et la médecine personnalisée, et le numérique dans ses aspects « big data » et cyber-sécurité.

Le changement climatique

Pour répondre au défi du changement climatique, le Président Obama a annoncé en juin 2013 le lancement d’un plan climat. Ce plan s’articule autour de trois axes :

  • faire chuter la pollution carbonée grâce à une nouvelle réglementation fédérale (standards permettant d’éliminer les sources les plus polluantes, modernisation de la production électrique, poursuite des efforts en matière d’énergie renouvelable),
  • aider les États fédéraux à renforcer les infrastructures afin de protéger la population et l’économie d’un climat plus sévère,
  • renforcer le leadership américain dans les négociations pour galvaniser l’action internationale en matière de lutte contre le changement climatique.

Quelle sera l’efficacité d’un tel plan dans un pays où s’est enraciné dans une partie de l’opinion un certain climato-scepticisme ? Dans sa conférence sur « La futilité des connaissances climatologiques », Daniel Sarewitz explique qu’aux États-Unis la question du changement climatique a suscité un clivage politique marqué, les démocrates étant majoritairement conscients du changement climatique tandis que les républicains se révèlent plus enclins au climato-scepticisme. Il montre que cette congruence entre croyance politique et croyance scientifique constitue un sérieux obstacle à la mise en place de mesures de lutte en faveur du climat.

Les ressources énergétiques

Les problèmes d’approvisionnement et la vulnérabilité des infrastructures américaines dans le domaine de l’énergie face aux évènements climatiques extrêmes conduisent les États-Unis à mener une politique en faveur du développement des énergies de substitution mais aussi de l’efficacité énergétique.

L’Advanced Research Project Agency-Energy (ARPA-E), agence créée en 2007 au sein du DoE, finance des projets de R&D très risqués mais pouvant conduire à des innovations révolutionnaires dans le domaine de l’énergie. Cette agence a permis l’émergence de technologies (capture de CO2, smart grids, électrocarburants, stockage d’électricité, efficacité énergétique, etc.) pouvant conduire à un changement de paradigme énergétique.

En 2012, la stratégie en matière de recherche sur les énergies de substitution a considérablement évolué en raison du boom de l’extraction des gaz de schistes, qui permet aux États-Unis d’envisager leur indépendance énergétique à l’horizon 2030. Pour faire face aux conséquences environnementales inquiétantes de cette nouvelle exploitation, la recherche et les investissements sur les nouvelles techniques d’extraction du gaz de schistes ont considérablement augmenté au détriment de celle sur l’énergie solaire.

Quelques exemples de recherche sur le développement durable

Lors de leurs voyages d’études, les auditeurs de l’IHEST se sont intéressés à différents programmes de recherche portant sur le développement durable :

  • L’Arizona State University mène des programmes de recherche dans la quasi totalité des domaines de production d’énergies renouvelables, manifestant la volonté claire de développer des sources d’énergie verte qui pourraient à terme remplacer le pétrole et permettre aux américains de maintenir leur niveau de vie.
  • L’usine Marquis Energy d’Hennepin (Illinois), dont les innovations en biotechnologies permettent de produire efficacement du bioéthanol. En quelques années, les États-Unis sont exportateurs de bioéthanol alors qu’ils étaient importateurs. Toutefois, la transformation du maïs américain en bioéthanol ne peut être envisagée comme une solution unique de remplacement des énergies fossiles, en raison de la concurrence avec la production de denrées alimentaires.
  • Depuis 2008, l’Illinois Institute of Technology s’est doté d’un démonstrateur de micro smart grid. Ce projet visait à garantir l’autarcie énergétique du parc technologique de l’IIT tout en garantissant la stabilité du niveau distribué, en réduisant les coûts et en diminuant l’impact environnemental.


.

Pour en savoir plus

Carnet du voyage d’études aux États-Unis (2009) :
PDF - 49.5 ko
Développement durable et industries vertes
PDF - 51.8 ko
Comment la Californie et l’Arizona préparent-ils l’après crise ? Quel investissement dans la recherche, l’enseignement supérieur et l’innovation ?
Carnet du voyage d’études à Montréal et Chicago (2011) :
PDF - 93.7 ko
Créativité, architecture, ville durable
PDF - 59.6 ko
Énergie, production agricole et marchés financiers : quelles innovations ?

Rapport de la Mission pour la Science et la Technologie de l’Ambassade de France aux États-Unis :
> L’innovation de rupture au service d’un nouveau paradigme énergétique : l’ARPA-E, un pari américain(01/12/2012)
> Gaz de schistes aux États-Unis : recherches en vue de minimiser l’impact environnemental(22/10/2012)

jeudi 9 janvier 2014, par HUCHERY Mélissa