Accueil > La Médiathèque > International > CHINE > Chine : science, innovation et société > Les entreprises françaises en Chine

Enregistrer au format PDF

Chine : science, innovation et société

Les entreprises françaises en Chine

Avec 1,3 milliards d’habitants, une croissance avoisinant les 10% par an, une demande intérieure représentant un tiers du PIB et un revenu moyen par habitant qui ne cesse de croitre : le marché intérieur chinois est aujourd’hui l’un des plus attractifs au monde. Une opportunité qui n’a pas échappé aux entreprises françaises.

JPEG - 62.7 ko

Comprendre l’environnement chinois

Pour réussir leur intégration sur le sol chinois, les entreprises étrangères doivent parvenir à en appréhender toutes les spécificités. Pour ce faire, il leur faut donc :

  • Constituer un solide réseau de guanxi – relations au cœur de la dynamique du monde des affaires – via le charisme de leur dirigeant ou leurs partenaires sur place.
  • Saisir les spécificités du marché chinois, par exemple par la mise en place éventuelle d’une entité de R&D dédiée.
  • Tenir compte dans le choix du lieu d’implantation des stratégies et objectifs mis en œuvre localement par les provinces.
  • Recruter et fidéliser un personnel qualifié dans un contexte où, ce dernier étant très rare, le turn-over peut atteindre plus de 30% dans certaines sociétés.

Le recours à la Joint Venture

Langue, culture, relations avec l’administration : nombreuses sont les barrières à franchir pour l’entreprise s’implantant en Chine. Pour faciliter leur parcours, certaines entreprises font donc le choix de recourir aux Joint Ventures au début de leur implantation. Dans les années 80, la Joint Venture était en effet la seule forme juridique autorisée pour accueillir des investissements et participations étrangères. Si pendant des années la part des entreprises non chinoises dans la Joint Venture était limitée, la loi récemment modifiée permet désormais aux entreprises étrangères de détenir plus de 50% voire 100% des participations. Toutefois, certaines sociétés font aujourd’hui le choix de ne pas créer de Joint Venture pour garder leur indépendance.

Perdre son leadership : un risque à envisager

Dans un contexte où la Chine affiche clairement son ambition de devenir le laboratoire du monde et met en œuvre des moyens colossaux de rattrapage, impossible de passer sous silence la question de l’indépendance des entreprises. Si en s’installant en Chine, les entreprises françaises accèdent au premier marché mondial potentiel, force est bien d’admettre qu’elles participent aussi au développement des capacités technologiques des entreprises chinoises. En s’associant aux entreprises locales et en formant des techniciens et ingénieurs, elles contribuent en effet à développer un tissu industriel indigène, partenaire de croissance et de développement à moyen terme, mais en même temps potentiel futur concurrent. Pour certaines entreprises françaises, la question du maintien à terme de leur position sur le marché mondial peut alors se poser.

Pour en savoir plus...

Carnet de voyage Chine (2012) :

Les entreprises françaises en Chine : quels enjeux ?, par Nathalie ALAZARD-TOUX, Frédéric BERNARD, Corinne BOREL, Eric BRIDOT

PDF - 52.9 ko
Les entreprises françaises en Chine : quels enjeux ?

Dossier Les grandes entreprises françaises en Chine, très actives à l’international sur le site de l’ambassade de France en Chine

lundi 25 novembre 2013, par HUCHERY Mélissa


Mots clés : Chine