Accueil > La Médiathèque > International > CHINE > Chine : science, innovation et société > Glossaire

Enregistrer au format PDF

Chine : science, innovation et société

Glossaire

XIIe plan quinquennal du MoST (2011-2015) :

Approuvé par la Conférence nationale des sciences et de la technologie, ce plan est basé sur quatre principes directeurs : la mise en œuvre d’une innovation indigène, une progression importante dans un ensemble de domaines prioritaires, le soutien du développement actuel, le positionnement stratégique dans les domaines à fort potentiel.
Pour en savoir plus : http://www.ambafrance-cn.org/Le-12eme-plan-quinquennal-pour-la-science-et-la-technologie.html

Biolake

Zone de développement économique en biotechnologie de 30 km2 située dans le prolongement de la « Vallée de l’optique » à Wuhan.
Pour en savoir plus : http://www.ambafrance-cn.org/IMG/pdf/issue_2_-_may24_-_2.pdf

MOST

Ministère de la Science et de la Technologie qui définit et met en œuvre les priorités scientifiques au travers d’un certain nombre de programmes. Il joue également un rôle-pivot dans le système de recherche chinois en créant des laboratoires nationaux ainsi qu’en labellisant et finançant les laboratoires-clés d’Etat ou certaines universités pour leur excellence.
Pour en savoir plus : www.most.gov.cn/eng/index.htm

Gaokao

Organisé sur deux jours, le Gaokao est un concours national qui sert de barrière et d’examen d’entrée pour les études supérieures en Chine. Redouté par toutes les familles chinoises, il concerne chaque année plus de 9 millions d’adolescents et contient un examen de langue chinoise et anglaise, de mathématiques et de sciences ou de sciences humaines.

Guanxi

Relations entretenues dans le monde professionnel, les guanxi ont une importance extrême dans le monde des affaires en Chine et forment une des dynamiques majeures dans la société. Elles font partie intégrante du langage des affaires. Toute affaire conclue dans la société passe inévitablement par les dynamiques de guanxi, que ce soit pour les firmes locales ou pour les investisseurs étrangers.

HUAWEI

Leader chinois des équipements de télécommunication qui occupe le 2e rang mondial, Huawei est fournisseur de réseaux pour les opérateurs télécom (B2B), et propose par ailleurs une gamme de smartphones et tablettes (B2C). L’entreprise intègre toutes les composantes métiers des Télécom : des composants aux terminaux en passant par les équipements réseaux fixes, mobiles et IP, travaillant de fait à la convergence de ces trois technologies.

Joseph Needham

biochimiste et sinologue britannique, il a contribué à la reconnaissance du passé scientifique de la Chine avec la publication de Science et civilisation en Chine, collection encyclopédique qui aborde tous les développements de la science chinoise.

Karine Chemla

Directrice de recherche au CNRS, spécialiste de l’histoire des mathématiques, notamment en Chine.

National Key Discipline

Liste de disciplines clés considérées importantes et faisant l’objet d’un soutien du gouvernement central chinois.

Plan à moyen long terme sur le Développement Scientifique et Technologique (2006-2020)

Le Plan à moyen long terme sur le développement scientifique et technologique (2006-2020) s’appuie sur 16 « méga- projets ». Il repose sur la poursuite des investissements en R&D pour favoriser l’innovation « indigène », et sur l’appui à la « co-innovation » (résultats d’efforts de recherche communs entre chercheurs chinois et étrangers) et à la « re-innovation ». Il est accompagné d’une série de mesures législatives, en particulier la loi sur les brevets du 1er février 2010, encadrant la diffusion des inventions à l’étranger.
Pour en savoir plus : http://www.ambafrance-cn.org/Les-politiques-de-soutien-a-l-innovation-en-Chine.html
Plan de réforme et de rénovation du système éducatif pour les années 2010/2020 :
Ce plan doit répondre aux exigences croissantes de la population en termes de qualité d’éducation :
. Améliorer la qualité de l’enseignement obligatoire de base partout, y compris pour les migrants et les régions reculées.
. Changer les pratiques pédagogiques en favorisant l’expérimentation, la recherche, la compréhension et le raisonnement.
. Prendre en compte l’épanouissement de l’élève sur le plan culturel et physique.
. Augmenter le niveau des enseignants notamment en sciences.
. Garantir à tous l’accès aux études supérieures.

Programme 100 talents

Créé en 1994 par l’Académie chinoise des sciences, ce programme a pour objectif d’inverser la fuite des cerveaux en faisant revenir sur le sol chinois une centaine de chercheurs chinois (ou étrangers) exilés.

Programme 1000 talents

Lancé en 2008, le Programme Mille Talents vise à attirer des savants chinois et étrangers qui travaillent dans les meilleures institutions de recherche ou entreprises au monde.

Programme 973

Le programme 973 (1997) vise à soutenir la recherche fondamentale.

Programme 863

Le programme 863 est destiné à promouvoir la recherche appliquée et le développement des hautes technologies. Il ambitionne de permettre à la Chine d’être une société « orienté vers l’innovation » à l’horizon 2020 et de devenir un leader mondial en sciences et technologies à l’horizon 2050.
Les objectifs du programme sont :
. Le développement des technologies nécessaires à la construction de l’infrastructure d’information de la Chine
. Le développement de technologies dans les domaines de la biologie, l’agriculture et la pharmacie. Il vise à améliorer de 
manière significative la capacité chinoise en R&D
. La maîtrise des nouveaux matériaux ainsi que des technologies industrielles avancées pour relancer la compétitivité industrielle. Le programme 863 accordera ainsi une attention particulière aux nano-technologies, 
nouveaux matériaux, ainsi qu’aux technologies relatives à l’aéronautique
. La réalisation de percées technologiques dans les domaines clés de la protection de l’environnement, du développement au niveau des ressources et de l’énergie.
Avec la mise en œuvre du Programme 863, la Chine s’est dotée d’une stratégie équilibrée - de développement des hautes technologies adaptée à sa situation. La Chine a également formé des équipes travaillant dans les secteurs de pointe, équipes qui ont acquis au niveau international et ont réalisé des percées dans des technologies clés.
Ce programme a permis d’augmenter considérablement le potentiel chinois en matière de hautes technologies, comme l’illustre le projet de supercalculateur Tianhe-19, le supercalculateur le plus rapide au monde.


Domaines prioritaires dans la recherche et l’exploitation
 : 1. Technologie d’information
2. Biotechnologie et médecine
3. Nouveaux matériaux
4. Fabrication avancée
5. Nouvelle technologie d’énergie
6. Ressource et environnement
7. Technologie marine
8. Agriculture moderne
9. Nouvelle technologie de transport
10. Observation terrestre et technologie de navigation

Programme Torch

Programme de soutien à l’innovation du Ministère des Sciences et Technologies (MOST) démarré en 1998, TORCH a pour objectif de développer l’industrie des produits de hautes technologies en vue de l’exportation.
Pour en savoir plus : www.ambafrance-cn.org/IMG/pdf/torch.pdf

State Key Laboratories

Listes d’universités et de laboratoires privés faisant l’objet d’un soutien financier et administratif du gouvernement central chinois.
Pour en savoir plus : www.chinalab.gov.cn

Wuhan

Capitale du Hubei, située au centre de la Chine, Wuhan est une grande ville universitaire à forte tradition industrielle qui compte 8 millions d’habitants.

Actions menées à Wuhan

. Remise en circulation de l’eau entre les 6 lacs de l’Est.
. Interdiction formelle de rejet des eaux usées dans les lacs depuis 2006.
. 290 points de pollution supprimés.
. 12 stations d’épuration ont été mises en place.
. Le plus grand bassin de traitement de boue d’Asie (14 000 m3) a été créé.
. Des zones humides naturelles ont été restaurées grâce à la création de 5 parcs de « terres humides » d’une surface de 1 635 km2.
. Des dispositifs de protection des captages et une station de surveillance ont été mis en place.
Grâce aux efforts engagés, l’eau apparait aujourd’hui accessible à tous les habitants pour un coût de l’ordre de 1,9 yuan/m3 (soit 0,23 euros/m3), dont 0,8 yuan/m3 pour le seul traitement des eaux usées.

lundi 25 novembre 2013, par HUCHERY Mélissa


Mots clés : Chine