Accueil > La Médiathèque > Dossiers > Sciences, éthique et droit > Regards sur les relations sciences, éthique et droit

Enregistrer au format PDF

Sciences, éthique et droit

Regards sur les relations sciences, éthique et droit

Dans les sciences et les technologies, pour reprendre les termes de nombreux débats publics, les normes seraient partout : normes sociales, éthiques, juridiques, scientifiques ou techniques voire normes du vivant.

Est-il éclairant de voir les choses ainsi ? Ces différentes normes renvoient-elles à des phénomènes comparables ? Sont-elles réellement de même nature dans les différents domaines évoqués ? La question est décisive pour appréhender la place et le rôle des sciences et des technologies dans la société, à plusieurs titres. D’une part, le développement de la recherche et des technologies change en profondeur ce que nous pouvons faire : il est donc naturel qu’à l’aune de ces nouvelles responsabilités les normes juridiques et éthiques soient réinterrogées. La science bouscule les autres régimes de normes, elle est elle-même questionnée quant à ses responsabilités, son éthique, sa déontologie. Comment science, éthique et droit interagissent-ils et selon quelles dynamiques ? Comment de nouvelles normes émergent-elles ? Que faire de l’idée reçue selon laquelle les normes juridiques et éthiques seraient toujours « en retard » par rapport aux sciences ? D’autre part, appliquer et faire appliquer une norme n’est jamais une entreprise triviale : dans une situation donnée, va-t-on mobiliser des normes scientifiques ou techniques, éthiques, juridiques ? Selon quelles exclusivités, quelles hiérarchies ? C’est cette situation d’incertitude et de concurrence entre les normes, voire parfois de brouillage, qui sera interrogée et éclairée.

Entretiens avec les intervenants de l’université européenne d’été

lundi 24 mars 2014, par Olivier Dargouge