Accueil > La Médiathèque > Dossiers > Les sociétés à l’épreuve du changement climatique > Rendre concret le changement climatique > Stéphane FOUCART - La fabrique du climato-scepticisme

Enregistrer au format PDF

Les sociétés à l’épreuve du changement climatique

Stéphane FOUCART - La fabrique du climato-scepticisme

Stéphane Foucart revient sur la naissance du climato-scepticisme construit à partir de trois interrogations sur le changement climatique : sa réalité, ses causes et son caractère dangereux.
Le climato-scepticisme émerge à la fin des années 1970 aux Etats-Unis. Ce phénomène nord-américain s’est transmis en France grâce à l’émergence des nouveaux médias, le terme apparaît pour la première fois dans la blogosphère en 2005. L’apparition de l’outil collaboratif web 2.0 a permis son expansion sur la toile. Les quantités d’informations divulguées sur internet sont plus importantes que celles des institutions :
on observe une transmission par capillarité.
Le terme de climato-scepticisme n’apparaîtra dans les médias qu’en 2007. Les savants eux-même iront puiser dans le vivier formé dans la blogosphère pour produire un discours public. Selon Stéphane Foucart, le climato-scepticisme, désormais confronté à la réalité du changement climatique, va se muer en discours sur la réparation des dégâts causés. Après la remise en cause du diagnostic, l’injonction de faire face aux conséquences.

Compte-rendu de l’intervention de Stéphane Foucart lors de l’université d’été 2015

PDF - 1.1 Mo
Compte-rendu de l’intervention de Stéphane Foucart

jeudi 5 novembre 2015, par Patricia MULLER


Thèmes : Grands défis