Accueil > La Médiathèque > Dossiers > Les sociétés à l’épreuve du changement climatique > L’expertise internationnale doit-elle être normative ? > Roger GUESNERIE - Les tribulations de la politique climatique

Enregistrer au format PDF

Les sociétés à l’épreuve du changement climatique

Roger GUESNERIE - Les tribulations de la politique climatique

Au cours du cycle national 2010-2011, l’IHEST a consacré une session au thème Innovation et expertise au cœur d’une nouvelle géopolitique. Au cours de cette sessions, Roger Guesnerie, professeur au Collège de France, parfois présenté comme le père de la taxe carbone, est revenu sur certaines polémiques traversant la problématique climatique.

"J’ai commencé à m’intéresser aux questions de politique climatiques au début des années 2000 lorsque, coopté au conseil d’analyse économique, on m’a demandé d’écrire un rapport, en me laissant une certaine liberté dans le choix du thème. Traiter des problèmes de politiques climatiques était une option qui, à cette époque, n’allait pas de soi. J’ai donc présenté au Conseil d’analyse économique un rapport intitulé Kyoto et l’économie de l’effet de serre, rapport qui avait été formellement commandé par Lionel Jospin mais qui a été finalement présenté à Jean-Pierre Raffarin (le Conseil d’analyse économique restant en place lorsque le premier ministre change). Du point de vue institutionnel, j’ai par la suite été président du groupe 6 du Grenelle de l’Environnement qui s’appelait « Promouvoir des modes de développement écologiques favorables à la compétitivité et à l’emploi ». C’est notamment ce groupe 6 qui a proposé la contribution Climat Energie qui deviendra la taxe carbone. J’ai ainsi parfois été présenté sur certains media comme le père de la Taxe Carbone."

PDF - 650 ko
Compte-rendu de l’intervention de Roger Guesnerie

jeudi 5 novembre 2015, par Patricia MULLER