Accueil > La Médiathèque > Collections > Science publique > Éducation, vulgarisation : comment lutter contre l’illettrisme scientifique (...)

Enregistrer au format PDF

Science publique - France Culture avec l’IHEST

Éducation, vulgarisation : comment lutter contre l’illettrisme scientifique ?

Emission du 25 novembre 2011

L’IHEST et France Culture partenaires
Retrouvez Science Publique une fois par mois en public au studio 106 de la Maison de Radio-France.
Une émission produite et animée par Michel Alberganti tous les vendredis de 14h à 15h.

Science publique :
Éducation, vulgarisation : comment lutter contre l’illettrisme scientifique ?

Émission du Vendredi 25 novembre 2011 à 14:00

Ecouter l’émission :


Avec

Marie-Françoise Chevallier-Le Guyader, directrice de l’IHEST

Mathias Girel, maître de conférences, Ecole normale supérieure (ENS Paris), conseiller technique de l’IHEST,

Didier Miraton, ancien gérant du groupe Michelin,

Jean-Marc Monteil, professeur au CNAM, Chaire des sciences du comportement et applications,

Heinz Wismann, philosophe et philologue, directeur d’études à l’Ecole des hautes études en sciences sociales (EHESS).

L’émission Science publique en public a choisi d’aborder le sujet de l’université d’été 2011 « Science, culture, éducation : des sociétés guettées par l’illettrisme scientifique ? », alors que l’IHEST s’apprête à en publier le compte rendu sur son site internet.

L’université d’été avait choisi d’interpeller les rapports de la science à l’éducation et à la culture en mettant en avant le concept d’illettrisme scientifique, très présent dans le monde anglo-saxon. Il désigne l’absence d’une capacité de mobilisation de ses savoirs et de ses compétences pour résoudre des situations de la vie quotidienne.

Au côté de la culture, de la connaissance, de l’émerveillement apportés de façon traditionnelle par l’éducation se jouent aussi les usages, la maîtrise des technologies. La tendance révélée par les sondages va dans le sens d’une amélioration des connaissances des sciences et des technologies par les citoyens. Cependant les débats récents sur les nanotechnologies, la bioéthique, l’énergie montrent que la situation en matière de culture scientifique n’est pas optimale. Porteurs d’enjeux, représentants de la société civile, scientifiques, ingénieurs, institutions… sont interpellés.

Les questions du Public du studio 106 :



lundi 28 novembre 2011, par Webmaster IHEST